Innovateur

Anne Gignac est nutritionniste et adjointe au directeur des services techniques du CHU de Québec-Université Laval. Elle assume la responsabilité de cinq services d’alimentation où œuvrent plus de 370 employés. Fière de faire partie de l’équipe du CHU de Québec depuis plus de 17 ans, elle a occupé différents postes de gestion qui lui ont permis de mettre à profit son leadership afin de faire progresser l’offre alimentaire tant au niveau de la qualité que de la sécurité. L’alimentation est au cœur de ses préoccupations dans des perspectives de promotion de la santé, de soins ou de réadaptation. Au-delà du simple nutriment, l’alimentation est pour elle une action à multiples visages, alliant tant les dimensions physique, psychologique, sociale et culturelle.

CHU de Québec-Université Laval

Regroupant le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec, l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, l'Hôpital du Saint-Sacrement et l'Hôpital Saint-François d'Assise, le CHU de Québec-Université Laval est le plus grand centre de soins spécialisés au Québec et l'un des trois plus importants au Canada.  Dispensant des soins généraux et spécialisés, mais surtout surspécialisés, le CHU de Québec-Université Laval dessert la population de tout l'est du Québec, soit un bassin de près de deux millions de personnes, et compte plus de 13 000 employés. Étroitement lié à l'Université Laval et orienté vers l'avenir, il détient également une mission d'enseignement, de recherche dans de nombreux domaines d'excellence et d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé.

 

 

la vision pour nourRir la santé

En tant qu’acteur-clé dans la région de Québec, le CHU de Québec-Université Laval a le désir de mettre en place des mesures visant à réduire l’impact de ses activités sur son milieu

Conséquemment, les processus d’approvisionnement déterminent en grande partie les impacts environnementaux, sociaux et économiques des activités des organisations.

Le projet du CHU de Québec-Université Laval s’inscrit donc dans ce cadre, afin de favoriser l’approvisionnement alimentaire responsable.

Plus précisément, le projet consistera à :

  • Réaliser un état de situation en matière d’approvisionnement alimentaire responsable, sélectionner les pratiques inspirantes et cibler les recommandations.

  • Déterminer des critères et clauses pouvant être applicables aux appels d’offres en lien avec les enjeux de l’approvisionnement alimentaire.

  • Sélectionner les produits offrant la meilleure performance environnementale ou sociale, tout au long de leur cycle de vie, ou aux étapes du cycle de vie présentant les enjeux les plus importants.

  • Établir des critères applicables aux devis techniques.

  • Assurer la concertation de différents acteurs avant l'élaboration d'appels d'offre touchant le domaine alimentaire et le développement durable.

  • Développer des outils pouvant soutenir le travail des agents en approvisionnement.
Anne_Project.png

nouvelles

Revenez bientôt pour plus de details